Dope Wrestling Federation

Dope Wrestling Federation Proprio

6 juin 2017

Reno Events Center

Reno, Neveda

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Il est 21 heures, vous êtes sur TBS et tenez-vous prêt car tout peut arriver ! C’est Reboot qui commence, je suis Jim Ross et à ma droite se trouve Jerry Lawler et nous serons avec vous pour la prochaine heure. The King - Jerry Lawler : La situation autour des titres par équipe est dangereusement tendue et 3 équipes se font la guerre alors que les Sting, Bray Wyatt et autres weirdo sont complétement imprévisible. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Sans oublier la Glorious Era ! The King - Jerry Lawler : Ouaip, le clan qui brasse les cartes ! Et il y a la New World Order qui a fait acte de présence pour une raison que j’ignore… Corey Graves Entrance

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Voici Corey Graves qui s’amène en compagnie d’Eric Bischoff est les 2 hommes s’avancent vers le ring. Ils s’y installent, micro en main. Graves Manager - Eric Bischoff : La semaine dernière, the New Bad Guy Corey Graves allait obtenir l’occasion qu’il mérite, une chance pour le titre All-Star de la DWF. Mais c’était sans compter l’intervention calculée de Marty Scurll. Le protégé d’un homme avec qui je collabore : Paul Heyman. The New Bad Guy - Corey Graves : Cette fois Eric, je vais prendre les devants dans la gestion de crise. Car je m’en fou pas mal de tes liens avec Heyman, que ce soit un lien d’affaire ou d’aimitié, je m’en fou car ce n’est pas Heyman qui m’intéresse mais bien Marty Scurll. Marty, je ne sais pas de quoi tu penses que tu es venu te mêler lors du Main-Event la semaine dernière, mais je n’ai pas du tout apprécié. Et quand on met le Bad Guy en colère, on en paie le prix et ce prix sera… Mastermind - Paul Heyman : Ladies & Gentlemans ! The King - Jerry Lawler : Il ne manquait plus que Paul Heyman ! Ça va partir en vrille cette discussion, je vous l’aurai dit ! Mastermind - Paul Heyman : Ladies and Gentlemans, un peu de tenu ! Mon nom est Paul Heyman et je suis l’avocat du grand, seul et unique 3 fois champion de la DWF, Marrrrrrrty Scurrrrrrrlllll ! Et il est de mon devoir professionnel de vous aviser, monsieur Graves, que vous êtes sur le point de porter des menaces à l’endroit de mon client et je suis certain que c’est quelque chose que vous ne voulez pas faire. Graves Manager - Eric Bischoff : Et toi tu viens d’interrompre le New Bad Guy et c’est une très mauvaise idée ! Je t’avertis Paul, je n’ai pas l’intention d’arrêter Corey s’il veut s’en prendre à toi, car tu l’as bien cherché ! Mastermind - Paul Heyman : Allons messieurs, allons ! Il faut se calmer et voir les choses sans toute cette agressivité. Mon client n’a jamais voulu nuire à Corey Graves, il a voulu aider Bobby Roode. Malheureusement, dans ce cas-ci, l’adversaire de Roode était Graves. Corey, vous n’êtes qu’une victime des circonstances. Passez à autre chose, je vous le suggère pour votre sécurité physique… Ne vous acharnez pas sur… The New Bad Guy - Corey Graves : Peut-être préfères-tu que je m’acharne sur toi Paul ? Hein ? Tu sais que tu ne pourrais pas t’en sortir…

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Paul Heyman est soudainement moins confiant et il recule vers le coin… Mastermind - Paul Heyman : Corey, ne fait pas ça ! Tu pourrais le regretter… The New Bad Guy - Corey Graves : Alors fais venir Marty ici dès maintenant. Je veux un combat contre lui… Mastermind - Paul Heyman : Marty n’est pas encore arrivé… Il ne pourra rien… The New Bad Guy - Corey Graves : C’est toi l’avocat, donne-moi ce match… The King - Jerry Lawler : Graves agrippe Heyman à la gorge et l’avocat de Marty n’a nulle part où aller… Mastermind - Paul Heyman : Je…Je…. Eric ?! Graves Manager - Eric Bischoff : Ne compte pas sur moi ! Mastermind - Paul Heyman : Ok, ok… Lors de Versus, je parlerai à Marty et j’organiserai un combat pour Versus… The New Bad Guy - Corey Graves : D’accord… et passes lui ce message… (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Franchement, ce n’est pas nécessaire. Corey Graves vient de frapper Heyman en plein ventre. Graves et Bischoff quittent vers les coulisses laissant Heyman à quatre pattes au centre du ring, cherchant son souffle. The King - Jerry Lawler : Quelque chose me dit que lorsque Marty et le Glorious Era arriveront, ils voudront vite Corey Graves. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Pendant ce temps, on se déplace en coulisses où on aperçoit Kevin Owens en train d’engueuler un pauvre employé d’aréna parce qu’une poubelle déborde. Karl Anderson ayant entendant son coéquipier parler très fort. The Machine Gun - Karl Anderson : Mais qu’est-ce qui se passe ici ? On dirait la 3e guerre mondiale ! | The Prizefighter | - Kevin Owens : Écoute, je ne demande pas la lune, mais on a pas à vivre avec des poubelles qui débordent. Un minimum de classe, c’est tout ce que je demande. Ce n’est pas un foyer d’hébergement ici criss, c’est la Dope Wrestling Federation. The Machine Gun - Karl Anderson : Parlant de guerre, tu es prêt pour ce soir ?

| The Prizefighter | - Kevin Owens : Je suis surtout prêt pour Versus. Ce soir, Luke Harper, la médiocrité à barbe… Ça ne sera pas un problème… Mais… J’ai l’impression que les Hardys ne seront pas loin. Par contre, je sais que toi aussi tu seras dans le coin donc… Ouais, je suis prêt ! The Machine Gun - Karl Anderson : Mets-en que je serai là ! Surtout que Bray Wyatt sera probablement proche et je ne manquerai jamais une occasion de le frapper une fois de plus, jusqu’au moment que j’attends. Quand la situation sera optimale, je passerai à l’attaque finale et encaisserai mon MITB ! | The Prizefighter | - Kevin Owens : Sérieux, ça va ben nos affaires quand même. T’a pensé quoi de la proposition de l’autre ? The Machine Gun - Karl Anderson : On ne va pas se le cacher Kevin, on est dans une guerre. Dans la stratégie, la loi du nombre n’est pas à ignorer. Est-ce que je pense que c’est la meilleure personne, peut-être pas. Est-ce qu’elle peut être fiable… Probablement plus que d’autres… Mais au-delà de ça, difficile de prendre position. | The Prizefighter | - Kevin Owens : Moi non plus je ne suis pas certain. Hey, tu n’as pas un combat toi ? The Machine Gun - Karl Anderson : Ouais, c’est là que je m’en vais. Time to DO OR DIE ! The King - Jerry Lawler : Les 2 hommes se font un «high five» et Anderson quitte en direction du ring… tu as compris quelque chose à leur discussion JR ? (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Je crois qu’un lutteur pourrait s’ajouter à cette association. Mais la confiance ne semble pas très présente..


- 1 -



The Undertaker vs Karl Anderson

Single Match

The King - Jerry Lawler : L'arbitre demande à ce qu'on sonne la cloche, et le combat peut commencer! Un contact qui dure plusieurs secondes, Taker a finalement l'avantage en question de physique et pousse Anderson jusqu'au coin. Mes pronostiques mettent Karl vainqueur, je ne sais pas pour toi Jim.

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Je n'ai pas de gagnant, c'est imprévisible... Taker veut placer quelques coups d'avant-bras à son adversaire, mais il esquive en passant par dessus. K.A met plusieurs coups de pieds dans l'abdomen du Phenom qui est toujours dans le coin, il recule de quelques pas pour revenir avec une clothesline... Il prend maintenant de l'élan dans les cordes, Big Boot du monstre!

The King - Jerry Lawler : Il vient de calmer le coéquipier de Kevin sèchement! Mais il ne tarde quand même pas à se relever, il il voit le vieux debout et décide de sortir du ring pour pendre un peu de souffle.

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Vieux? Tu n'es plus très jeune non plus Jerry! Taker décide finalement de le rejoindre et de descendre à son tour, Karl remonte quand il descend... Le prince des ténèbres le voit, et remonte à son tour! J'ai la tête qui tourne, Non! Dropkick sur Taker alors qu'il était sur la tablier. C'est une des positions les plus dangereuse dans un single match. Maintenant faut-il qu'il remonte dans le ring avant le dix!

The King - Jerry Lawler : En tout cas Karl le rappelle à l'arbitre, qui lui exécute le comptage. C'est à 7 et le revoilà enfin dans le ring! Il ne laissera pas le temps à la légende de se remettre sur ses jambes, il l'enchaine de coups de pied pour tenter un autre tomber... 2! Il décide de relever son adversaire et de le porter sur ses épaules, que va t'il tenter?

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Rien, puisque Taker descend derrière pour lui mettre plusieurs coups de poing dans le menton qui le font chuter. Il lève sa main en l'air, ça ne peut signifier qu'une chose, et ça ne va pas sentir très bon pour notre ami chauve!

The King - Jerry Lawler : Taker attrape Anderson par la gorge, il le soulève pour son chockeslam... Anderson contre et pousse Taker dans les câbles... BACKblast par The Machine Gun qui couvre Taker pour la victoire !


SEGMENT

The King - Jerry Lawler : Quel match à couper le souffle en tout cas. On en a eu pour notre argent une fois de plus. Mais qu'est-ce que??? La lumière s'éteint. Qu'est-ce qui se passe. J'étais en train de manger des pop-corn tranquillement en train de reluquer les fesses d'une belle demoiselle au quatrième rang. Et je tombe encore sur cette bande de taré de la famille Wyatt qui me donne envie de vomir... On ne peut plus manger tranquille !

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : La famille Wyatt est au tour du patriarche qui rit aux éclats. Je ne sais pas ce que Wyatt a en tête. Mais je suppose aisément que c'est destiné à son prochain adversaire lors du ppv Versus : le Joker Sting. Écoutons simplement ce qu'il a dire. Mais quoi?? Nous voyons le dévoreur de monde dans un abattoir abandonné. Il regarde un animal. Il est en train de vivre ses derniers instants sous les mains sanguinaires de Luke Harper. Eater Of Worlds - Bray Wyatt : J'ai toujours aimé les farces moi aussi, man. J'ai toujours adoré rire quand le monde se meurt. J'ai coupé les ailes de l'oiseau et maintenant un nouveau veux frapper à la porte du diable. Comme c'est incroyable de voir tout enseveli sous des larmes de sang. Tu sais, Joker, tu as peut-être changé. Tu n'es peut-être plus le justicier. Mais tu fais face au sauveur de ce monde. Je peux toutefois comprendre ce qui t'amène ici. Tu veux toi aussi le Saint Graal. Mais tu n'en as pas le calibre. Ton temps est révolu. Tu sais ce qu'on fait au vieux chien dans mon monde Sting ? On les amène à l'abattoir...

The White Sheep - Erick Rowan : Run!

The King - Jerry Lawler : Alors que la caméra a coupée de façon très brusque après les paroles de Bray Wyatt, un autre segment débute via le DWFtron. On peut apercevoir Paul Heyman qui s’entretient au cellulaire… Mastermind - Paul Heyman : Mais où êtes-vous ? Il faut faire payer ce Corey Graves qui a osé mettre ses sales pattes de malotrus sur moi. C’est complètement inacceptable. Notre association doit fonctionner dans les deux sens et ce soir, vous n’étiez pas là. D’ailleurs, où êtes-vous ? Ah ouais, un embouteillage… (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Heyman semble avoir retrouvé son souffle, mais il est furieux de l’attaque qu’il a subis aux mains de Corey Graves. Et avec raison. Il a beau avoir une grande gueule, on ne frappe pas un avocat. Mastermind - Paul Heyman : Calmes-toi Marty ! C’est moi qui est en colère car vous n’étiez pas là pour me… Oui… Non. Marty, je sais que ce n’est pas l’adversaire voulu pour le PPV et que tu voulais intégrer ce combat entre Wyatt et Sting, mais ça, c’est avec Triple H qu’il faut régler ça et… Marty, attend… The King - Jerry Lawler : Je sens que Marty Scurll, à l’autre bout du fil, n’est pas content… Mastermind - Paul Heyman : Marty, ne mélange pas les choses. Je vous attends, on règlera ça par la suite… (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Alors que Paul Heyman raccroche son téléphone et qu’on se prépare pour le prochain match, je vous rappelle que Roode et Scrull seront en équipe ce soir face à Batista et justement, Corey Graves.


- 2 -



Kevin Owens vs Luke Harper

Single Match

The King - Jerry Lawler : Et voici une confrontation qui risque d’être forte intéressante JR

[KEVIN OWENS THEME SONG] (Good Ol') J.R. - Jim Ross : D'un côté le Prizefighter, partenaire de l’actuel détenteur de la mallette, ancien universal champion : Kevin Owens.

The King - Jerry Lawler : Mais Karl Anderson n'est pas avec lui, le message est clair, il n'a pas besoin de soutient pour remporter ce combat.

[WYATT FAMILY THEME SONG] (Good Ol') J.R. - Jim Ross : De l’autre, le fils prodigue, membre de la faction la plus renommé de la fédération, partenaire de l‘actuel champion universel, lui-même ancien champion universel : Luke Harper.

The King - Jerry Lawler : Et lui ne vient pas seul, il est accompagné du roux le plus barbu que la terre ai jamais porté, Erick Rowan. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : L’arbitre sonne le début de la rencontre et c'est Luke Harper qui prend l’avantage avec une série de chop qui envoie son adversaire dans le coin. Il maintient désormais la tête du prizefighter sous ses bras avant de s’élancer pour un Running Bulldog, l'arbitre ne compte qu'un. Cette domination se poursuit quelques instant avec une Northern Light Duplex qui est porté à la vollé mais ce n’est pas assez pour se débarrasser du prétendant au titre par équipe.

The King - Jerry Lawler : Le voilà d'ailleurs qui revient dans la rencontre en contrant une DDT pour porter un swinging neckbreaker, Harper est au sol et se voit maintenant pris au piège du Chinlock Canadien. Kevin en profite pour moquer son adversaires en imitant son cri. Luke finit par trouver la force de se relever mais cela ne suffira pas à se débarrasser de l'ancien Universal Champion : Fisherman Suplex porté, il maintient la prise pour le tombé seulement 2.

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Le combat continue et c’est désormais Luke qui reprend l'avantage grâce à un Big Boot qui vient surprendre le canadien, celui-ci roule à l’extérieur du ring ce qui donne des idées au membres de la Wyatt Family : Suicide Dive ! Il est en feu, Harper ne perd pas de temps et renvoie son adversaire dans le ring et monte sur l'apron avant de s’élancer par-dessus la troisième corde pour porter un coup du bélier mais il se fait accueillir par un Super Kick, 1-2-2.9999.

The King - Jerry Lawler : Belle résilience du fils prodigue qui voit maintenant son adversaire monter sur la troisième corde : FROG SPLASH .. Non ! Harper a relevé les genoux au dernier moment pour contrer la prise, il relève désormais Owens et il l'envoie tout de suite dans les cordes pour porter son Truck Stop qu'il enchaîne avec un Running Senton pour le tombé mais Owens parvient à hisser son épaule avec le compte de 3.

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Luke Harper taunt vers le public, l'air d’annoncer la fin du combat : il s’élance pour sa Discuss Clothesline .. Non c'est contré POP UP .. Non plus, Luke retombe sur ses jambes et se lance pour un Superkick qui est intercepté par Kevin : GO HOME DRIVER, quel impact, le voilà qui se lance pour le tombé :

[KNIGHTS OF HELL THEME SONG] The King - Jerry Lawler : C'est Kane !!! Kane fait son apparition dans l’arène ce qui distrait le canadien qui n’effectue pas le tombé. C'est inadmissible JR !

[KARL ANDERSON THEME SONG] (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Il ne s'est pas fait attendre, Anderson intervient à son tour pour venir en aide à son partenaire. Kane et Karl s’échange une série de coup de poing avant qu'Anderson ne se fasse surprendre par un Erick Rowan qui vient prêter main forte au partenaire du Deadman. Les deux envoient le Machine Gun directement dans les escaliers en acier. L'arbitre comme Kevin Owens sont témoins de cette attaque alors que Luke Harper peine à se relever.

The King - Jerry Lawler : Comme si ca ne suffisait pas, regarde dans les tribunes c'est Matt Hardy, l’aîné des Hardy vient apporter son grain de sel dans ce combat chaotique. L'arbitre ne le voit pas, distrait par l'attaque de Kane et Erick Rowan sur Anderson. Kevin non plus ne s'y attend pas, Matt le retourne en tout discrétion avant de lui porter un Twist of Hâte et de s’évaporer du ring. La voie est libre pour Luke Harper et il le sait, il rampe jusqu'au canadien et se couche sur lui : 1-2-3, What a shame !!

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Luke Harper et Erick Rowan quitte rapidement l’arène alors que Matt Hardy fait signe à Kane de le rejoindre sur le ring, le monstre refuse l’invitation et lève les bras en l'air avant de les baisser d'un coup de sorte à faire jaillir du feu des coins. Kane se met alors à rire de façon démoniaque alors que Matt reste sur le ring entrain de regarder les dépouilles de Karl Anderson et Kevin Owens.


SEGMENT

The King - Jerry Lawler : Matt Hardy vient de susprendre complètement Kevin Owens et Karl Anderson, mais il peut dire merci à Kane, bien que j’ai du mal à croire que ces hommes ont vraiment collaboré. Je crois que c’est plus une question d’ennemi commun. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Mais c’est quoi ce bordel dans la foule. Alors que Matt Hardy se tient au centre du ring, avec les corps inanimés d’Anderson et d’Owens, la foule semble drôlement animée. The King - Jerry Lawler : Oh non ! Que font-ils là ? (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Buff Bagwell, Scott Steiner, The Great Khali et Dana Brooke s’amènent vers le ring par la foule. Steiner demeure à l’extérieur du ring alors que les autres membres du clan s’installent autour de Matt Hardy qui ne sait pas trop où donne de la tête. Quand l’attaque commence, Matt Hardy tente de se défendre mais il est vite dominé par le nombre d’assaillants. The King - Jerry Lawler : Mais voici Jeff ! Jeff Hardy s’amène en courant par l’entrée des lutteurs… OH MY ! (Good Ol') J.R. - Jim Ross : MY GAWD ! Scott Steiner c’était caché près de la barrière de sécurité et alors que Jeff Hardy s’en venait en courant, Steiner lui a porter un coup de chaise en plein visage, en se donnant un élan digne d’un grand chelem !

The King - Jerry Lawler : Steiner envoie Jeff dans le ring où Bagwell vient de porter son Buff Blockbuster sur Matt Hardy et The Great Khali porte son Chokeslam sur Jeff Hardy. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Alors que les APA s’amènent enfin pour aider les Hardy et surtout chasser la New World Order qui n’a rien à faire ici, les membres de la nWo quittent par la foule, comme ils sont venus. The King - Jerry Lawler : Alors que les APA vérifient l’état de Matt Hardy, et de Jeff Hardy, lui qui doit être du prochaine match. Le temps qu’il s’en remette, on rejoint Christy Hemme en coulisse. La Sexiest Interviewer of DWF est en compagnie Sting, alors on lui souhaite bonne chance à cette pauvre Christy ! Sexiest Interviewer Ever - Christy Hemme : En effet, je vais faire de mon mieux pour conduire cette entrevue de la bonne façon. Alors Sting je…

The Stinger - Sting : WOOOOOO! The Joker is in town ! Don’t be so SERIOUS ! C’est une chose importante de savoir s’amuser et je ne suis pas certain que Bray en soit capable ! Il faut s’amuser, même dans la douleur et la souffrance on peut trouver du plaisir ! hihihihi ! Sexiest Interviewer Ever - Christy Hemme : J’imagine… Je… Je… The Stinger - Sting : Je… Je…. Tu es devenu bègue !? Tu es trop sérieuse toi aussi ! Il faut apprendre à… [Sting colle son visage sur celui de Christy Hemme qui semble complètement terrifiée et The Joker éclate de rire, un rire fort à gorge déployée qui ne semble pas du tout rassurer la jolie intervieweuse. ] Sexiest Interviewer Ever - Christy Hemme : Je voulais savoir si … The Stinger - Sting : Le savoir ! Tout le monde veut le savoir ! Mais savoir ça ne donne pas le pouvoir ! Bray Wyatt connaît rien et pourtant, on lui donne le pouvoir d’arbitrer ce combat ce soir, un combat dans lequel, nous savons tous qu’il agira contre moi car il a peur de moi. The Stinger, l’homme qui prendra le précieux du Eater of the World. Wyatt se cache dans ces endroits sombres car il s’y croit bien cacher, mais il sera sous la lumière dans le ring et si ce n’est pas ce soir le grand soir, il est tout de même possible que ce soir, je laisse déferler toute cette force en moi directement sur Wyatt. Sexiest Interviewer Ever - Christy Hemme : Je ne doute pas que tu en sois capable, mais Jeff Hardy ne devrait-il pas… The Stinger - Sting : Jeff Hardy gît déjà dans le ring, d’ailleurs, je vais me dépêcher d’aller le rejoindre pour gagner ce combat et passer à autre chose… passer à Bray Wyatt. Et ensuite…peut-être que je reviendrai te voir, mais je ne te ferai aucun mal, si non, que celui qui fait du bien… [Sting passe sa main au visage de Christy Hemme et la pauvre femme se crispe de peur et de dédain… ] The Stinger - Sting : Why… Oh Why, beautiful lady… WHY SO SERIOUS ?!?


- 3 -




Jeff Hardy vs Sting * Bray Wyatt Referee

Special Guest Referee

The King - Jerry Lawler : Je vais aller rassurer la belle Christy, je crois qu’elle en a besoin… (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Toi tu restes assis et tu fais ton boulot, nous sommes live et un combat débute sous peu ! Jeff Hardy est prêt ! The King - Jerry Lawler : Il me semble surtout amoché! Bray Wyatt entrance (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Voici cet homme toujours aussi perturbant et perturbé qui fera office d’arbitre pour ce combat alors que Jeff Hardy est de retour sur pied dans le ring. The King - Jerry Lawler : Matt Hardy demeure aux abords du ring mais les frères Hardy ne sont pas en grande forme. Bray Wyatt, gilet rayé sur le dos, entre dans le ring et ne porte pas attention à Jeff Hardy. En fait, il se dirige dans un coin et s’y assoit alors que la musique de Sting débute. The Joker Entrance (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Sting s’amène vers le ring et il semble complètement disjoncté, mais ce n’est pas quelque chose de surprenant. Depuis quelques semaines, il a complètement déraillé. Sting entre dans le ring et s’avance vers Wyatt qui ne bronche pas. Sting fait mine de frapper l’officiel d’un soir et The Eater of the World reste de marbre, finissant pas éclater de rire près du visage du Stinger et c’est ce moment que choisi Jeff Hardy pour passer à l’attaque. Il porte quelques coups sur Sting et l’envoie dans les câbles pour lui porter un surpassement. The King - Jerry Lawler : Bray Wyatt n’a toujours pas fait sonner la cloche. Il regarde la situation, toujours appuyé dans le coin alors que Jeff Hardy lui demande de faire débuter le combat. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : On se rappellera que les Hardys ont causé la défaite de Wyatt et Harper la semaine dernière, alors je sens que Wyatt ne veut voir ni Jeff, ni Sting remporter ce combat. Sting se relève et vient frapper Jeff qui tentait de résonner Wyatt et lui porte le Scorpion Death Drop, soit un Reverse DDT. Sting couvre Jeff… Mais Bray Wyatt est toujours dans le coin, appuyé contre les câbles et ne semble pas du tout concerné par la situation ! Sting n’apprécie pas du tout. Il relève Jeff et l’envoie dans le coin mais Jeff le surprend avec le Whisper in the Wind. The King - Jerry Lawler : Jeff grimpe à nouveau sur le 3e coussin et il porte le Swanton Bomb sur Sting et le couvre, mais Bray ne vient pas faire le tomber. Jeff en a assez et il fonce sur Wyatt et commence à l’engueuler et Wyatt éclate de rire, avant d’agripper Jeff Hardy pour un Sister Abigail mais Matt Hardy, qui était aux abords du ring, s’amène et vient sauver son frère et porte le Twist-Of-Fate sur Wyatt ! Matt Hardy envoie Wyatt à l’extérieur du ring et se prend ensuite une corde à linge par Sting qui envoie Matt Hardy à l’extérieur du ring à son tour. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Jeff Hardy s’avance vers Sting qui le surprend d’un Atomic Drop et enchaîne avec un Dropkick, puis son Scorpion Deathlock ! Jeff Hardy ne peut rien devant la puissance de cette prise de soumission et il tape sur le tapis de ring. The King - Jerry Lawler : Un autre officiel s’amène et donne la victoire à Sting ! Mais… le combat n’a jamais officiellement débuté, cet homme n’est pas l’arbitre désigné ! C’est n’importe quoi ! (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Entre temps, le Joker vient de remporter un combat, bonne façon de se mettre en confiance avant le combat le plus important de sa carrière, la semaine prochaine lors de Versus.


SEGMENT

The King - Jerry Lawler : Wyatt revient dans le ring et il est complètement furieux. Il agrippe l’officiel qui vient de donner la victoire à Sting et lui porte le Sister Abigail. Sting agrippe Wyatt dès qu’il a terminé sa prise fétiche et il porte le Scorpion Death Drop sur Wyatt. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Voici exactement ce qui pourrait coûter le titre de la DWF à Bray Wyatt lors de Versus la semaine prochaine. The King - Jerry Lawler : Sting sort du ring, fouille sous ce dernier et en sort son bâton de baseball noir. Il revient dans le ring et regarde Jeff qui se relève difficilement et lui envoie un coup de bâton à la tête. Broken Matt veut revenir dans le ring mais devant la menace du bâton de Sting, il renonce, mais il parvient quand même à tirer Jeff Hardy du ring. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Il reste The Joker dans le ring, avec le corps inanimé de Bray Wyatt devant lui…

DEATH! The King - Jerry Lawler : Oh non ! Les lumières se sont éteintes… Elles se rallument quelques secondes plus tard et Erick Rowan et Luke Harper se trouvent dans le ring. Sting n’est pas en bonne posture ! (Good Ol') J.R. - Jim Ross : N’importe quel être humain aurait la peur aux tripes devant cette situation, mais Sting, cet homme qui visiblement n’a plus toute sa tête, éclate de rire. Sting ne va pas bien, c’est moi qui vous le dit ! The King - Jerry Lawler : Il il n’ira pas mieux puisque Rowan et Harper sont prêt à passer à l’attaque… The Stinger - Sting : WOOOOOOOOOOOO! (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Mais… Qu’est-ce que… Pourquoi les lumières sont encore éteintes ? The King - Jerry Lawler : Je n’en sais rien ! Qu’est-ce qui se passe ? (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Les lumières se rallument et des dizaines d’hommes, maquillé comme le Joker, encerclent le ring, bâtons de baseball noirs en main. Harper et Rowan se rendent compte de la situation et les Jokers grimpent simultanément dans le ring et passent à tabac la Wyatt Family ! Incroyable !

The King - Jerry Lawler : Sting s’accroche à un câble qui descend du toit du building… qu’est-ce qu’il fait Bon Dieu ?! Il se retrouve perché dans les hauteurs de l’aréna et il regarde le théâtre de ses actions. Est-ce que Sting a réussi à atteindre Bray Wyatt ? (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Je n’en sais rien, mais la table est mise pour le combat lors de Versus !

The King - Jerry Lawler : Sting s’accroche à un câble qui descend du toit du building… qu’est-ce qu’il fait Bon Dieu ?! Il se retrouve perché dans les hauteurs de l’aréna et il regarde le théâtre de ses actions. Est-ce que Sting a réussi à atteindre Bray Wyatt ? (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Je n’en sais rien, mais la table est mise pour le combat lors de Versus ! (Good Ol') J.R. - Jim Ross : On se déplace en coulisses où Bobby Roode, Marty Scurll, Eric Young et James Storm sortent d’un gros VUS dans le stationnement.

The Vilain - Penguin - Marty Scurll : C’est peut-être la solution. En tout cas, il faut que ça change. It Factor - Bobby Roode : La Glorious Era est en train de devenir une JOKE et je ne vais pas laisser ça arriver. Être Glorious, ça ne se fait pas tout seul et il est temps d’agir. Surtout, ne te laisse pas déconcentrer. The Vilain - Penguin - Marty Scurll : T’en fait pas pour moi Roody, j’en ai vue d’autre. It Factor - Bobby Roode : Alors on va dans ce ring botter des culs et se préparer pour Versus. Time to make Reboot and all DWF Glorious Era’s Own ! The Vilain - Penguin - Marty Scurll : I’m In ! The Extreme Announcer - Joey Styles : I’m in ! Showtime - Eric Young : I’m in too ! Mastermind - Paul Heyman : Hey ! Messieurs, j’ai à vous parlez. Ce fût toute une soirée et c’est bientôt votre combat et… It Factor - Bobby Roode : Et toi Paul ? Mastermind - Paul Heyman : Hey moi quoi ? The Vilain - Penguin - Marty Scurll : Tu es avec nous ou contre nous ? Mastermind - Paul Heyman : Je… quoi ? Comment osez-vous douter de moi alors que je me suis fait attaquer sauvagement pour défendre votre honneur. Franchement je… The Vilain - Penguin - Marty Scurll : Hahahahhaa ! It Factor - Bobby Roode : Il t’a eu sur ce coup ! The Vilain - Penguin - Marty Scurll : Je ne suis pas d’accord avec ce combat un contre un contre Graves, il ne mérite pas ça. Tu méritais bien une bonne blague par The Vilain. Tu aurais dû te voir avaler ta salive comme si c’était la dernière fois que tu le faisais ! Sacré Paul ! [Le segment coupe et on se retrouve ensuite près de l’entrée des lutteurs ou Eric Bischoff discute avec Batista. ] Graves Manager - Eric Bischoff : Je veux juste qu’on s’assure que nous sommes tous sur la même longueur d’onde. La Glorious Era a besoin de cette victoire et ils ne nous feront pas de cadeau ! The Animal - Batista : Attend, je veux … Tu es vraiment en train de demander à l’Animal, trois fois All-Star Champion, s’il est prêt pour la chasse ? Je suis toujours prêt à botter des culs. Regarde-moi ce corps, c’est une vraie machine de guerre. Alors ne t’en fais pas. Je m’inquiète plutôt de la forme de ton protégé qui a plutôt l’air d’un coiffeur emo plutôt qu’un d’un homme prêt à combattre aux côtés de l’Animal. Graves Manager - Eric Bischoff : Ne t’en fait pas, Corey est plus que prêt pour ce combat. Déjà que Marty lui a coûté sa chance au titre All-Star. Mais ce n’est que partie remise. Mais avant de retourner sur ton chemin contre toi, ce soir, il est dans ton coin pour botter le cul de Roode et Scurll. The Animal - Batista : Tant qu’il ne me nuit pas, je m’occuperai du reste, maintenant, tu te tasses, c’est mon entrée ! The New Bad Guy - Corey Graves : Je ne crois pas ! The King - Jerry Lawler : Mais qu’est-ce que ?! (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Corey Graves passe devant Batista et Bischoff et va direct à l’entrée des lutteurs et devant la situation, la musique de Graves débute et le New Bad Guy s’amène vers le ring.


- MAIN EVENT -





Bobby Roode & Marty Scurll vs Corey Graves & Batista

Tag Team Match

Corey Graves Entrance

The King - Jerry Lawler : Graves ne commence pas sa collaboration avec The Animal de la bonne façon. Il n’est pas encore dans le ring quand la musique de Batista se fait entendre ! The Animal Batista Entrance (Good Ol') J.R. - Jim Ross : The Animal s’amène et il a décidé de jouer le jeu avec Graves, qui lui, n’apprécie pas ! Batista s’arrête à côté de Graves et se penche pour faire son taunt alors que les explosions retentissent derrière l’équipe d’un soir. The King - Jerry Lawler : On voit la différence entre une vraie vedette et un Wanna-Be. Les 2 hommes entrent dans le ring… GLORIOUS ! ♫ (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Et voici le clan qui jadis, était le clan de l’heure. C’est encore vrai pour Reboot, mais de moins en moins pour la DWF avec la NWO, la Mafia Corp, etc. Roode et Scurll s’amènent et ils représentent la Glorious Era, mais aussi un duo d’importance à la DWF. Les 2 hommes s’amènent dans le ring et viennent faire face à Batista et Graves. L’officiel s’assure d’avoir deux hommes légaux et c’est entre Roode et Batista que ça commence. The King - Jerry Lawler : Et ils ne se font pas de cadeaux ! Des droites, des gauches et les 2 hommes ne s’arrêtent pas malgré les avertissements de l’arbitre. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Au contraire ! Oh ! Batista fait état de sa puissance avec une corde à linge qui envoie Roode à l’extérieur du ring et le Glorious One ne peut que constater le défi qui l’attendra lors de Versus. Batista se tient dans le ring et il recule, laissant libre cours à Bobby Roode afin qu’il prenne place dans le ring. Les 2 hommes y vont d’une épreuve de force lorsque Roode revient dans le ring mais le Glorious One surprend Batista en lui glissant sous le bras, le frappant d’un coup de pied au ventre et BANG ! Solide DDT qui fait voir des étoiles à l’Animal ! The King - Jerry Lawler : Roode en profite pour faire le Tag à Scurll et Marty ne perd pas une seconde. Il entre dans le ring, feint un coup de pied à la tête de Batista toujours au sol, et l’écrase finalement d’une décente du coude. Marty relève The Animal et l’envoie dans le coin mais Batista retourne la projection et vient écraser Marty. Corey Graves profite de la présence de Batista près de lui et tape dans le dos de l’Animal pour faire le changement. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Batista est furieux mais prend quand même place dans son coin. Corey se défoule contre Marty qui lui a coûté son combat la semaine dernière contre Roode. The New Bad Guy envoie Marty dans les câbles et lui porte un Tilt-a-Whirl Backbreaker. Corey attend que Marty se relève. Backstabber par Graves sur Marty et le protégé de Bischoff couvre Marty 1……….2….. The Glorious One vient briser le tomber. Il retourne dans son coin et Graves continue l’assaut sur Marty, lui portant un Piledriver et il le couvre à nouveau, mais cette fois, Marty met le pied sur le 3e câble. The King - Jerry Lawler : Corey Graves se dirige sur le 3e coussin, chose qu’on ne le voit pas souvent faire mais Batista frappe dans le dos de Graves et il devient l’homme légal. On ne peut pas dire que ces deux hommes collaborent de la bonne façon ! Batista entre dans le ring et fonce vers Marty mais Scurll le surprend en l’envoyant à l’extérieur du ring et Marty fait le Tag à Bobby Roode ! Graves descend de son coin et va vers Batista… les 2 hommes s’échangent un regard et Graves fait un doigt d’honneur à Batista ! Il est fou ? Il veut vraiment se mettre l’Animal à dos ? (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Graves quitte alors que Roode vient pousser Batista contre le poteau de coin de ring. The Glorious One envoie Batista dans le ring et lui porte le Glorious Bomb pour la victoire ! The King - Jerry Lawler : Incroyable ! Corey Graves vient de coûter le combat à son équipe, et d’ajouter un ennemi à sa liste d’ennemis, et pas le moindre !

(Good Ol') J.R. - Jim Ross : Roode et Marty Scurll célèbrent dans le ring, une belle victoire pour la Glorious Era qui en avait bien besoin. The King - Jerry Lawler : Mais regarde J.R. ! Dans le ring, Batista s’est déjà remis du Glorious Bomb et alors que Bobby Roode et Marty célèbrent, The Animal les attaque de dos et les envoie tous les 2 à l’extérieur du ring. (Good Ol') J.R. - Jim Ross : Alors que The Animal se tient dans le ring, on lui apporte le titre All-Star qu’il défendra contre Bobby Roode lors de Versus la semaine prochaine. Et c’est sur ces images qu’on vous souhaite une belle fin de soirée, Good Bye everyone !